Défi aux chercheurs québécois | A challenge for researchers in Quebec

It’s my polisci background coming out - this video boggles my mind for so many reasons on so many levels. Firstly, I want you to wind up the volume and the resolution and just enjoy it full screen. Then I want you to think about it. And then, I challenge you to deconstruct it for me and tell me what subtexts you think it contains. Politics, cinema, gender… even engineering, design, anthropology - whatever your field, I’m curious to know what meanings you get from this!

Même s’il s’agit d’un simple clip vidéo, je me ressens bouleversé sur le plan intellectuel par son contenu. Je suppose que ce soit ma formation en sciences-po qui ressort. Il y a tant d’éléments socio-culturels qui interagissent à plusieurs niveau. Voilà, j’aimerais que vous augmentiez le son ainsi que la résolution, et que vous la regardiez. Et ensuite, réfléchissez. Le défi que je vous lance, c’est la déconstruction du film. Que vous soyez chercheur dans le cinéma, les sciences politiques, le genre, ou même dans des domaines tels que l’ingénierie, le design ou l’anthropologie, je suis curieux de connaître les différents sens que vous dégagez de cette chose!

REBLOG | COMMENT-EZ | RW.RAILLANTCLARK@GMAIL.COM

Quebec - a great place for university research

This tumblr started as a whimsical experiment, and more of a replacement for posting links to Facebook than anything else. However, it’s rapidly became the cornerstone of my professional and personal communications – a looking glass that offers a glimpse into research at universities in Quebec and out to the cultural and geographical dimensions that colour my work and my life.

The name came to me as I was coming down from the Rutherford physics building at McGill. Rutherford, such a hearty sounding name. And a brilliant scientist who was born in New Zealand – I can’t claim much in common with the great man, but I can claim that. So can Katherine Mansfield. Mansfield was a poet and an artist who left Wellington to pursue her artistic interests in the South of France. I think the two names go together quite nicely, and the combination of their careers reflects the kind of juxtaposition I would like to offer my readers. The combination also sounds vaguely évocateur of the place names you find in Montréal.

Créer un compte tumblr, c’était pour moi question d’expérimenter avec les médias « sociaux » et surtout évoluer au-delà du simple partage des liens sur Facebook. Or, cet outil est rapidement devenu la pierre angulaire de mes communications professionnelles et personnelles – une vitrine qui vous permettra de découvrir la recherche scientifique entreprise par les universitaires québécois.

J’ai conçu le nouveau titre à la sortie du Pavillon Rutherford à McGill. Rutherford, ça comporte un certain cachet sonore. C’était un scientifique excellent né en Nouvelle-Zélande ; à part le lien McGill, c’est probablement la seule chose que j’ai en commun avec cette sommité de la physique. C’est également une racine que je partage avec Katherine Mansfield, une poète et une artiste qui a quitté Wellington pour s’installer dans le sud de la France afin de poursuivre sa carrière. Je trouve que les deux noms vont ensemble bien, et la conjugaison de leurs profils représentent bien celui du contenu que j’aimerais proposer à mes lecteurs. De coup, « Rutherford-Mansfield », c’est assez évocateur de la toponymie montréalaise, à mon avis.